Nicolas Thirion, "De l'état de droit à l'état d'exception? Un regard juridique sur la gestion de la crise sanitaire"

01/10/2020

Résumé: Les différentes mesures de confinement et de déconfinement adoptées en Belgique depuis mars 2020 dans le cadre de la lutte contre le coronavirus Covid-19 ont apporté des restrictions jusqu’alors inédites, du moins en temps de paix, aux libertés publiques (liberté individuelle, y compris celle d’aller et venir et d’entreprendre, liberté de réunion et de manifestation, liberté d’association, liberté des cultes, droit au respect de la vie privée, en particulier). Ces restrictions imposées à des droits fondamentaux posent un grave problème de principe qui mérite de retenir l’attention de tout citoyen attaché aux valeurs de la démocratie libérale : dans quelle mesure un objectif de santé publique, aussi louable soit-il, justifie-t-il la restriction, voire la suspension, de droits et de libertés protégés par la Constitution et la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales ? L’objectif de sauver des vies humaines dans le cadre d’une pandémie ou, plus exactement, d’éviter l’engorgement des hôpitaux, dans un premier temps, et de limiter au maximum les contaminations, dans un second, suffit-il à autoriser des écarts, parfois importants, par rapport aux standards d’un État de droit démocratique ? Ces interrogations reviennent à poser la question de l’équilibre, possible ou non, entre urgence sanitaire et respect des principes fondamentaux d’un ordre juridique démocratique. La conférence a pour objet d’évaluer dans quelle mesure la gestion de la pandémie de Covid-19 en Belgique a tenu compte de cet équilibre et, dans la négative, si elle l’aurait pu.

 Quand ? Le jeudi 01 octobre 2020

  • 18h00: Accueil
  • 18h30: Conférence suivie des questions-réponses 

Où? Au Bocholtz - Place Saint-Michel 80, 4000 LIEGE

 Conférence gratuite  !

Avec l'appui de la BNP Paribas Fortis

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

POUR DEVENIR MEMBRE DU GRAND LIEGE

Nous vous remercions de verser votre cotisation de 25€ pour l’année en cours sur le compte BE 43 0682 3495 0801 du Grand Liège. 
En communication libre, merci d’indiquer « nom, prénom et e-mail » du membre cotisant

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Inscriptions: 

  Retour